1ère ES: les processus de socialisation et la construction des identités sociales

Mis à jour : juin 11


Socialisation :processus d’acquisition des valeurs et des normes, propres à un groupe social ou une société permettant à l’individu de s’intégrer dans ce groupe social ou cette société.

Groupe social :ensemble d’individu caractérisé par 2 éléments :

- Existence d’interaction directe ou indirecte entre ses membres

- Avoir conscience d’une appartenance commune

Société :grand ensemble d’individu unifié par des valeurs et des normes, une culture, des traditions,… au niveau d’un territoire suivant un pays

La socialisation permet l’intégration de la société toute entière et à une sous-partie de la société

Valeurs :idéaux collectifs. Elles sont porteuses d’une vision du monde (politesse, respect,...)

Normes :règles qui régissent le comportement des individus, il y a :

- Normes juridiques : règles écrites -> sanction officielle = interdit de voler

- Normes sociales : règles non écrites -> sanction officieuse = dire bonjour,….

I. Comment la socialisation de l’enfant s’effectue-t-elle ?

A) Qui socialise ?

1. Les instances (agents de socialisation)

Les différentes instances ont une influence sur l’enfant elles transmettent des valeurs et des normes. La famille est la plus importante mais quand l’enfant grandit, elle devient de moins en moins importante

2. Le « socialisé » à un rôle actif dans le processus de la socialisation

L’enfant ne subit pas complètement l’influence des instances, il réagit => Processus INTERACTIF

Les valeurs + universelles et + abstraites que les normes. Elles ont une portée plus originale.

Une valeur = une centaine de norme Il y a plus de normes que de valeurs. Les valeurs sont stables dans le temps

Les normes : s’appuient sur les valeurs => donnent légitimité aux normes : + de liens avec une centaine de classe sociale

Norme + valeur = bon fonctionnement si on ne les respecte pas -> désintégration de la société

B) Les instances de socialisation peuvent être congruentes ou divergentes

1. Influence congruente

Les différentes instances doivent se renforcer mutuellement

2. Influence divergente

Il est rare que toutes les instances de socialisation soient congruentes. Lorsque l’enfant est plus âgé, il rencontre des instances qui transmettent des valeurs et des normes différentes

C) Intériorisation et incorporation des valeurs, normes et rôles

Au cours de la socialisation, beaucoup d’individus assimilent des valeurs, normes et rôles ; et deviennent une partie de leur identité.

C’est devenu un réflexe = il y a « ancrage » profond

II. De la socialisation de l’enfant à celle de l’adulte = continuité ou rupture ?

A) Après l’enfance, de nouvelle socialisation

1. Quelles sont les nouvelles instances de socialisation ?

Socialisation primaire :socialisation pendant l’enfance

Socialisation secondaire :socialisation pendant le reste de la vie jusqu’à la mort

2. La socialisation secondaire intervient au niveau de la construction de l’identité sociale

Identité sociale :ensemble des traits sociaux et culturels propres à une personne et qui sont déterminés par les statuts occupé par la personne

Chaque individu à une identité sociale, c’est un acteur social qui doit apprendre à jouer différents rôles.

Rôle social :ensemble de normes qui indiquent ce qu’on attend de quelqu’un qui occupe une certaine position sociale

3. En quoi consiste la resocialisation ?

On est resocialiser quand on est confronté à de nouveaux statuts (parents, mariés, …). La socialisation secondaire s’inscrit dans la continuité de la socialisation primaire. Mais parfois, il peut y avoir rupture entre la socialisation primaire et la socialisation secondaire.

B) Les évolutions de l’identité sociale sont plus souvent fréquente que avant

Les identités sociales bougent plus que dans le passé, on change plus souvent de métier,… c’est l’INDIVIDUALISME

Individualisme :la recherche de l’autonomie de l’individu par rapport aux groupes sociaux et la société dans laquelle il vit.

III. Socialisation différenciée selon les groupes sociaux

A) Une socialisation différenciée selon le sexe

Stéréotype :opinion partagée de façon quasi unanime faisant office de jugement définitif (fille -> rose / garçon -> bleu)

L’entourage de l’enfant transmet d’autres valeurs et normes selon le sexe de l’enfant. Les enfants ne sont pas orientés vers les mêmes métiers (si filles ou garçon). On peut dire que biologiquement et socialement, nous sommes autant des hommes et des femmes

B) Une socialisation différenciée selon les milieux sociaux

En fonction de son milieu social, le choix des jouets va être différent :

Milieux favorisé : jeux axés sur l’éducation, la culture, … (ex : jeu de société,…)

Milieux défavorisé :jeux axés sur la récréation

Le rapport à l’école est aussi différent selon les milieux sociaux





20 vues

Posts récents

Voir tout

©2020 par ElèvesSolidaires. Créé avec Wix.com