Les Fleurs du Mal, Spleen et Idéal, de Baudelaire (1857)

Contexte : Charles Baudelaire (1821-1867) est un poète, critique d’art, critique littéraire et essayiste français du XIXe siècle, héritier de la rigueur de l’écriture parnassienne, du romantisme en proie au mal du siècleet dont l’inspiration poétique est nourrie par les conquêtes coloniales. - il a côtoyé plusieurs figures marquantes du monde littéraires tel qu’Edgar Allan Poe, auteuraméricain novelliste, dont il fut le traducteur des Histoires extraordinaires : => univers angoissants, noirs, à la lisière de la folie qui imprègnent les spleens baudelairiens : « Dansce livre atroce, j’ai mis toute ma pensée, tout mon cœur, toute ma religion, toute ma haine. ». + précurseur de la modernité notamment par les jeux de correspondances et synesthésie : « Les parfums, les couleurs et les sons se répondent » // symbolisme [Verlaine, Rimbaud, Lautréamont]. Les Fleurs du Mal est le recueil principal de l’œuvre poétique de Baudelaire, qui regroupe des poèmes écrits de 1841 à 1855 et qui paraîtra en 1857. /!\ poursuivi en justice pour outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs, Baudelaire estcondamné, en plus d’une amende, à retirer six poèmes du recueil ; l’œuvre ne comporte plus que : « Spleen et Idéal », « Tableaux parisiens », « Le Vin », « Fleurs du mal », « Révolte » et « La Mort ». => réédition posthume complétée avec Le Spleen de Paris ou Petits poèmes en prose, sous l’influence d’Aloysius Bertrand. Volonté de sublimer dans le poème le vice, le désespoir et de façonner une figure du poète entrel’Homme enfermé dans sa condition et ce qui le dépasse. - l’amour, métaphore du désir d’élévation, illustré par trois grandes figures féminines : Jeanne Duval / Marie Daubrun / Apollonie Sabatier. La partie « Spleen et Idéal » regroupe 85 poèmes et décrit la double figure du poète entre prophète guidant les hommes vers un idéal et être maudit plongé dans la mélancolie. => le spleen introduit une nouvelle forme de désespoir exprimant le mal-être, l’impossibilité de s’adapter au monde du quotidien car incompris, l’angoisse métaphysique de l’existence. + l’idéal puisque le poète aspire à la fois à la beauté et à la vertu, comme témoignage de la dignité humaine. // dandysme.

43 vues

Posts récents

Voir tout

Fiche texte: Signe, Apollinaire

OE : La poésie du XIXe au XXe siècle Parcours : Modernité poétique ? Introduction : Publiée en 1913, au terme d’une longue maturation, Alcool rassemble des poèmes écrits depuis 1898. Ce recueil est l’

©2020 par ElèvesSolidaires. Créé avec Wix.com