Terminale, SOCIALISME ET MOUVEMENTS OUVRIER EN ALLEMAGNE DEPUIS 1875

Mis à jour : juin 11

Intro : -> 1ère moitié du 19e s = l’Allemagne (les pays allemands) = pauvre et agricoles -> Etat souverain le allemand le plus fort = la Prusse -> avant 1GM = émigration vers l’Amérique = constante (+ de 2 millions d’all) -> milieu 19e = all s’industrie rapidement et rattrape son retard sur RU et FR -> 1850 : Royaume de Prusse = « Zollverein » = union douanière -> Au début du 20e = Allemagne = 1ere puissance indu EU ->usines All = les plus productives du monde = la classe ouvrière All devient une des plus nombreuse d’Europe et une des plus structurée et organisée socialement et représentée politiquement Qu’est ce que l’Allemagne en 1875 ?

  • pays en plein transformation éco et soc

  • patriotes allemands = militent pr la réunification (environ 1815)

  • 1850 = elle s’effectue autour de la Prusse petit à petit

  • 1870 = défaite de Napoléon = IIe Reich proclamé dans la Galerie des glaces à Versailles par Otto von BismarkQu’est ce que le socialisme ?

  • doctrine de pensées nées avant la 1ère moitié du 19s

  • elle dénonce les inégalités sociales issuent de l’industrialisation

  • il conteste le paradigme néo-libéral qui oppresse la vie de la classe o

  • Karl Marx et Friedrich Engels = théorisent en disant que le prolétariat ne pourra s’émanciper que après avoir renverser le capitalisme et la bourgeoisie afin d’instaurer une société égalitaire Qu’est ce que le mvt ouvrier ?

• ensemble des institutions dans lesquelles se retrouvent les travailleurs et tous ceux qui militent à leurs côtés pour améliorer les conditions de vie et qui aspirent à l’émancipation économique, politique et sociale Qu’est ce que le syndicalisme ?

  • associations de travailleurs qui se forment courant 19e, porte parole auprès du patronat

  • ensemble des actions menées par les syndicats la bourgeoisie et le prolétariat, ont des intérêts antagonistes, on appelle cela la lutte des classes Etapes de la pensée Marxiste :

- révolution prolétarienne par renversement bourgeois


  • -  dictature du prolétariat : prise en contrôle de l’état

  • -  instauration du communisme : partage égalitaire des richesses 3 grandes théories : socialisme, communisme, anarchisme Allemagne = la ou le socialisme et le communisme ont été créés et développés 1871 -1918 IIème empire 1918 -1933 République de Weimar 1933 - 1945 IIIème Reich 1945 - 1949 Occupation des Alliés 1949 - 1990 Séparation de l’Allemagne 1990 - Réunification

  • I- le socialisme oscille entre lutte des classes et intégration (1875-1914)

  • a- la fondation du 1er parti socialiste unifié Européen

  • -> mouvement politique avant 1875

• les partis sont morcelés, certains se disent socialiste ou communiste :

  • -  ADAV (Union générale des travailleurs allemands), fondé à Leipzig en 1863 par Ferdinand Lasalle =voie réformiste, veulent la conquête de l’état pacifiquement et démocratiquement (=/ Marx)

  • -  SDAP (parti social démocrate des travailleurs allemands), fondé à Eisenach en 1869 par Wilhelm Liebknecht et Auguste Bebel = tendances révolutionnaires, veulent s’emparer du pouvoir par la force, mener des grèves intenses (=Marx)

  • certaines coopératives ouvrières viennent en aide aux ouvriers (vente de produits alimentaires)

  • les syndicats commencent à se former avec des objectifs communs :

  • -  améliorer les conditions de vie des ouvriers

  • -  lutter contre le libéralisme

  • -  changer le pouvoir politique en un Etat démocratique -> 1875 = le congrès de Gotha ( Est Allemagne)

  • à la suite de ce congrès = création du SAP (parti socialiste des ouvriersallemands)

  • il veut éviter l’affaiblissement ouvrier

  • il défend les idées marxistes et place le travail au centre de tout

  • compromis entre la voie réformiste et la voie révolutionnaire

  • programme mis au point par Edouard Bernstein

  • naissance des syndicats libres et de l’ADG (ligue des syndicats allemands) = s’ affilient politiquement au socialisme


b- le mouvement ouvrier se structure (1878-1871)

-> tentative déradication du socialisme


  • chancelier = Otto von Bismark considère les socialistes comme des traitres de l’état qui vient d’être fondé (1871)

  • OVB est inquiet de la progression des idées socialistes, craint menace révolutionnaire, il interdit donc le SAP entre 1880 et1890

  • Comme alternative il met en place une série de lois sociales :

  • -  1883 : assurance maladie

  • -  1884 : assurance contre accidents ouvriers

  • -  1889 : retraites

  • ces réformes ont pour but de détourner les ouvriers de leurs idées socialistes

  • avec ces réformes l’Allemagne est le plus vieux système de lois de protection sociale

  • la presse revendiquant le socialisme est interdite, les leaders socialistes emprisonnés

  • la presse socialiste continue de passer de manière clandestine, les idées socialistes perdurent donc -> le retour sur le devant de la scène

  • élections législatives au parlement du Reichstag en 1890, le PS est autorisé à présenter des députés, il représente 19,7 % des voix

  • 1890 : le parti devient le SPD (parti social démocrate d’Allemagne) : il opte pour la voie réformiste et renonce à la force

  • cependant au sein de ce parti les tendances sont différentes


c- une très forte intégration dans la société (1891-1914)

-> il devient le premier parti malgré les divisions internes

  • à la veille 1GM, 35% des voix (=110 députés)

  • il se renforce notamment dans les grandes villes industrielles

  • il devient le parti ouvrier le plus structuré d’EU

  • Electorat : mineurs et ouvriers, mais aussi les employés voire même des petits patrons indépendants (petite bourgeoisie) sont séduits par socialisme

  • W.Liebknecht a dit : « le savoir c’est le pouvoir », ce parti avait pour but d’élever socialement et aussi culturellement les ouvriers ect...

  • 1889 : 2e internationale = orga de tout les partis socialiste du monde

  • = pacifisme et internationalisme (pas de G et au delà des frontières) -> crise révisionniste, 1889 :

  • lancée par Edouard Bernstein = remise en cause du communisme

  • les révolutionnaires = Rosa Luxembourg et Karl Liebknecht = accusent Bernstein de traitre car il renonce à l’idéal Marxiste-> puissance du mouvement syndical :



  • ils sont autorisés en 1878

  • ils se créés par branche d’activité : métallurgie, mine ect

  • leurs dirigeants sont souvent des membres du SPD

  • les syndicats se veulent : Marxiste et révolutionnaires mais en réalité sont favorable à la voie réformiste

  • syndicalisme de masse

  • nb de syndiqués dans les syndicats socialistes = x8 en 20 ans

  • les syndicats socialistes : préfèrent utiliser la négo avant la grève

  • avant la 1GM = grève de la Ruhr

  • coopératives de conso : boutiques pr les ouvriers, 1,3 millions personnes pr 1200C

  • écoles, institutions culturelles, bibliothèques, club foot...


II- d’une guerre à l’autre, de la division à l’anéantissement

a- le socialisme marqué par l’épreuve de la guerre


-> union sacré au début du conflit :

  • déclaration de G : 4 août 14 = le SPD se range avec l’union sacrée = apaisement des tensions

  • la majorité des députés votent les crédits de G = pour débloquer des fonds pr économie de G

  • certaines organisations syndicales organisent le passage à l’économie de G = forte cadence dans les usines -> se désagrège rapidement :

  • blocus des Alliés -> situation Allemagne s’empire

  • tensions renaissent dans le SPD

  • Karl Liebknecht accuse dans un discours à Berlin le 1er mai 1916 les membres du parti d’avoir voté les crédits de G

  • Pour lui ils ont permis à la classe bourgeoise de s’enrichir pendant la G

  • Le SPD se divise, une minorité des députés s’insurgent contre ce qu’il considèrent l’abandon par le parti des grands principes = internationalisme et pacifisme

  • Les figures révolutionnaires sont exclues du SPD

  • Elle fondent en 1917 : USPD (parti social-démocrate unifié) (=extrême G)

  • Ligue révolutionnaire = ligue spartakistes = dénoncent G =exclus


b- la République de Weimar = accroit les divisions dans l’entre deux G (18-33)


• empereur Guillaume II = abdique et s’enfuit


  • 9 nov 1918 = Friedrich Ebert et les socio-démocrates (SPD) = naissance de ce que l’on appellera plus tard la République de Weimar

  • 15 nov = syndicats libres signent avec patrons journée de 8h

  • décembre 18 USPD = KPD (parti communiste d’Allemagne) par Liebknecht et Luxembourg

  • 6-13 janvier : semaine sanglante, SPD tue les spartakistes

  • le SPD et le KPD deviennent ennemis

  • 19 janvier 1919 : coalition pr élections législatives : SPD, Zemtrum et PNL (libéraux)

  • congrès de Kiel : le SPD abandonne l’idéologie Marxiste, admettent que Capitalisme peut aussi les aider à arriver à leur fins

  • 1927 : apogée de la prospérité que 1 million de chômeurs

  • SPD s’appuis sur l’ADGB (confédération générale syndicale) 9 millions en 1932

  • SPD contesté par l’extrême droite

  • Nationalistes reprochent au SPD = signature de l’armistice et rep Weimar

  • KPD (parti 65% de chômeurs) = reproche au SPD d’avoir abandonné l’ idéologie Marxiste

  • KDP = refuse de s’allier avec d’autres partis politiques, organise purge de ceux qui ne sont pas 100% marxistes, la division de G allemande va permettre un accès + à Hitler

  • 32 = NSDAP (parti extrême droite) = à cause de la division de G = 30% suffrages

  • les milieux d’affaires voient d’un très mauvais œil la montée du KPD donc NSDAP

  • le NSDAP attire une grande partie de la classe moyenne et des chômeurs


c- le nazisme et la question ouvrière

  • arrivée au pouvoir d’Hitler en janvier 33

  • il va tenter d’éradiquer le socialisme en interdisant successivement le KPD et le SPD

  • KPD = à la suite incendie Reichstag pcq le coupable était communiste FEVRIER 33

  • SPD = vote des pleins pouvoir à Hitler refusé par le SPD MARS 33

  • cependant les nazis doivent prendre en compte la ? ouvrière pcq un certain nb ont voté pour eux

  • interdiction des syndicats, ouvriers et mouvement ouvrier encadrés par les nazis

  • création de l’ « Arbeitsfront » , rejet de la lutte entre les classes, grèves interdites

  • les nazis mettent en places des politiques sociales pour séduire les ouvriers : KDF « Kraft durch Freude » = la force par la joie

  • des loisirs, activités, prêts à taux bas ... son mit à disposition des ouvriers allemands

  • 1934 : nuit des couteaux les SA de la branche socialistes sont assassinés

III- la division géopolitique depuis 1945

->le 8 mai 1945 l’Allemagne capitule sans conditions

-> elle est occupée militairement et séparées en quatre, Berlin est la capitale du Reich séparée également : à l’ouest = EU, Anglais, Français et à l’est = soviétiques -> la RDA (est) et la RFA (ouest) sont créés dans un contexte de guerre froide

a- mouvement ouvrier en RFA (république fédérale d’Allemagne)

  • en RFA = gouvernement fédéral, en 49 = CDU et Zentrum SPD :

  • 1959 = congrès de Bad Godesberg, le SPD se réforme et abandonne ses références au Marxisme

  • Konrad Adenauer inscrit dans la constitution la cogestion elle doit être appliquée dans les E = elle partage le pouvoir de décision

  • Le SPD est très critiqué par l’APO ( opposition non parlementaire) , étudiants d ’extrême gauche, considèrent le SPD comme des traitres qui ont trahit le Marxisme, cette opposition est minoritaire mais très influente car très violente

  • A partir des années 60 : le SPD connaît un succès électoral et participe avec la CDU à la grande coalition

  • Le SPD se rallie à l’économie de marché et à la propriété privé

  • En 1984, les Grünen sont créés, sous parti écologique du SPD KPD :

  • le KPD est interdit de 56 à 68, les partisants du KPD étaient considérés comme des partisants à la RDA de Staline

  • passe de 300 000 à 80 000 adhérents SYNDICALISME :

  • octobre 49 = création de la DGB, une alliance de syndicats qui réunie 16 fédération de l’industrie

  • syndicalisation massive dans l’industrie (1/3 salariés)


b- en RDA (république démocratique allemande), une expérience socialiste autoritaire

  • en avril 46 = fusion volontaire entre SPD et KPD , en réalité cette fusion est imposée par les soviétiques

  • SED = nouveau parti socialiste unifié, dirigé par Walter Ulbricht

  • Ce parti va imposer aux jeunes de rentrer dans la FDJ (jeunesse libre allemande)

  • La priorité des soviet est le dvlpt de l’industrie lourde

  • Révolution des ouvriers chargés de la reconstruction de l’Allemagne de l’est après la G, il veulent une augmentation de salaire = émeutes = 153 morts, en 53

  • Fuite des habitants de la RDA vers la RFA via Berlin Ouest : conditions de vie pas top

  • Etre membre du SED permet à bcp de faire carrière et d’avoir + avantages

  • Instauration de la Stasi = une police qui contrôle, espionne la population



  • Mise en place d’une constitution pour donner l’impression d’un pays démocratique

  • Syndicat unique : FDGB (fédération libre des syndicats allemands)

  • Le rôle = stimuler au travail

  • Michael Gorbatchev = volonté de passé à une économie de marché dans la douceur, politique de réforme : Perestroïka, cette politique est mal


c- l’évolution du mouvement ouvrier depuis la réunification en octobre 90

  • le SED devient = PDS ( parti du socialisme démocratique)

  • 1990 : CDU remporte éléctions

  • 1998 : SPD coalisation avec les verts pr pouvoir

  • le SPD s’adapte à la mondialisation capitaliste et financière

  • réformes Hartz : I,II,III,IV (assurer une meilleure compétitivité de l’Allemagne) , Peter Hartz PDG de Volkswagen aide à mettre en place des lois pour flexibiliser le travail

  • en 2007 apparition die Linke = parti d’extrême gauche

  • le syndicalisme en déclin relatif et un modèle de cogestion remit en cause

  • Conclusion :

- cette idéologie a du mal à persister avec la mondialisation

13 vues

Posts récents

Voir tout

©2020 par ElèvesSolidaires. Créé avec Wix.com